E-commerce et Endurance Logistique

Le E-commerce, la mutation de la logistique


L'apparition de l'e-commerce et le changement des relations clients-fournisseurs suite à l'engouement d'Internet a également conduit à une évolution de la logistique traditionnelle vers une e-logistique ou logistique électronique. Cette forme de distribution imposant en effet des adaptations dans la façon d'acheminer les produits commandés aux clients. Au e-commerce s'est donc associé l'e-logistique.

D'abord point faible du commerce électronique car négligée par les sociétés dans les années 90, la e-logistique est devenue le facteur névralgique du succès. On entend par E-logistique, une composante essentielle du commerce électronique visant à maîtriser l'ensemble de la chaîne qui peut se décomposer ainsi : La réception et conditionnement des produits. Le stockage. Le picking (déplacer les produits afin de préparer les commandes).

La préparation de la commande (emballage et impression du bon de livraison, …). La mise à disposition des transporteurs/livreurs. Les acteurs du marché de l'e-logistique affichant une croissance annuelle moyenne de leur chiffre d'affaires supérieure à 25% entre 2005 et 2010, étoffent leur offre à destination des cybermarchands. L'e-logistique est et devient donc un facteur différenciateur pour l'e-commerce et plus généralement pour le secteur de la distribution, véritable partie intégrante de l'offre proposée.

Un des enjeux majeurs pour les entreprises est donc d'absorber ces changements en anticipant les bouleversements sur leurs processus et les réorganisations majeures nécessaires. Vendeurs et logisticiens doivent désormais être capables de répondre au traitement de marchandises unitaires, très variées et à la livraison de petits colis à une multitude de destinataires. Pour cause. L'offre d'externalisation a des atouts à faire valoir.

Elle permet notamment aux e-marchands de se recentrer sur leur cœur de métier (marketing, prospection…), d'absorber les pics d'activité grâce à une grande flexibilité et donc d'optimiser les coûts. Les cybermarchands se doivent donc de mettre en place une chaîne logistique ( supply chain du e-commerce ) opérationnelle qui doit s'appuyer sur une plate-forme de distribution agile et performante pour gérer toute l'étape qui suit la commande c'est-à-dire de la réception de la commande, à la personnalisation des produits et des colis jusqu'à leur livraison et à la gestion des retours.

L'e-logistique est aujourd'hui devenue une partie intégrante de toute démarche marketing en ligne. En effet une logistique éprouvée et connue du client constitue un avantage concurrentiel fort. Coût du transport, Sécurité de la transaction, Tracking pour le suivi de la commande, Date de livraison, etc.…. Toutes ces informations sont indispensables pour maintenir un taux de satisfaction élevé. Elles continuent de jouer sur Internet un rôle capital dans la fidélisation du client, l'image de marque et de sérieux démontré par le marchand en ligne. Ainsi, de nombreux services e-logistiques ont vocation à évoluer (consigne automatique, retrait en entrepôt, livraison dans la journée…). Pour gagner en réactivité, en flexibilité et en qualité de services, les logisticiens continuent à innover.

La montée en puissance du e-commerce a sans aucun doute changé les relations entre le client et le fournisseur, les internautes sont de plus en plus exigeants et souhaitent disposer des produits plus rapidement. Les clients veulent désormais bénéficier d'une livraison efficace, que ce soit au niveau du délai ou de l'intégrité des produits commandés. L'e-logistique est l'un des leviers qui peut vous apporter un avantage concurrentiel déterminant qui permettra d'augmenter et de fidéliser votre clientèle.