La gestion informatisée des commandes dans le cadre de la chaine logistique

La gestion informatisée des commandes dans le cadre de la chaine logistique (Supply Chain)

  • Juin 2019

Gestion informatisée des commandes dans un cycle logistique

La gestion informatisée  des commandes et le traitement logistique

Applications et logiciels logistiques

Le pilotage et l’optimisation de la chaine logistique, a donné naissance à plusieurs applications informatiques complètes qui permettent d'effectuer plusieurs tâches, de la gestion des approvisionnements, des stocks, gestion des commandes informatisée, jusqu’à la gestion du suivi client.
Ces différents logiciels intègrent plusieurs applications informatiques, composants les logiciels de supply chain management (SCM).

La gestion des commandes  informatisée et les logiciels de « supply chain execution » (SCE)

Ces logiciels ont pour objectifs d’optimiser chaque étape du traitement des commandes, de la transmission des ordres du client du logisticien jusqu’à la facturation au client final de son client quel que soit le type d’environnement logistique, le mode de vente (mulitcanal), et quel que soit le type de client (BtoB et BtoC).

gestion des commandes dans un processus de logistique opérationnelle

Les logiciels logistiques se subdivisent en trois grandes catégories.

La gestion optimisée des opérations d'entreposage (WMS – Warehouse management system)

L’objectif est d’accroitre la productivité, en diminuant les stocks dormant, optimiser l’utilisation des surfaces de stockage de l’entrepôt et éviter les erreurs de préparation des commandes par des procédures de contrôle. Nous prendons pour exemple la validation informatique des articles réceptionnés, stockés et expédiés par bipage des codes-barres des articles.

La gestion des transports (Transport Management System)

Dans l’absolu ces outils permettent de gérer et d’optimiser les opérations de transport comme les  tournées de livraison. Ils permettent aussi au logisticien de proposer en amont des choix  en fonction des transporteurs à ses clients en s’interfaçant aux outils des différents transporteurs. Les transporteurs sélectionnés proposant un éventail large de solutions transports , il permet de centraliser les remontées concernant le tracking des livraisons finales.

La gestion avancée des commandes (GAC ou en anglais AOM – Advanced order management)

L’objectif est essentiellement tourné  vers le traitement de la gestion des commandes et son traitement optimisé.

Les outils de communication d’évènements et de gestion de non-conformités (SCEM  Supply Chain Event Management)

Ils  permettent  de mettre en place une standardisation et une optimisation des processus est de rechercher à créer une dynamique opérationnelle entre la SCE et les effets non désirés  liés aux événements et contraintes d’exploitations logistiques. Exemples d'événements qui seront anlisés :ruptures de stocks non prévues, surcroît de commande non anticipées,  phénomènes imprévisibles liés production ou aux fournisseurs.

Hormis l’aspect «  réactif », il permet d’enregistrer ses événements et d’en faire un historique, afin de modéliser ces effets, pour anticiper des situations qui pourraient se reproduire en mettant en place des systèmes d’alertes.

Les solutions d'interface entre un site e-commerce et les différents fux logistiques :

Voir le dossier: Webservices et e-commerce.


Les derniers articles sur la logistique et le E-commerce :