E-commerce logistique

Pourquoi opter pour le e-commerce ? Et quels en sont les avantages logistiques ?


La raison principale pour laquelle les entreprises optent pour le commerce électronique est qu'il " ouvre les portes ", et permet d'entrer en relation avec plusieurs clients potentiels à un coût abordable.
De plus il met en exergue la vitesse de traitement de l'information. En effet les délais se compriment de plus en plus entre le moment où le besoin se manifeste et le moment où le bien ou service est livré.

En second plan les économies : les coûts d'exploitation (marketing, production et inventaire), de distribution et de livraison peuvent effectivement être réduits de manière significative avec l'usage du commerce électronique. Un nouveau marché pour les PME : le commerce électronique ouvre assurément les portes sur le marché international, un marché pratiquement équivalent à celui des grandes entreprises. Une réduction de la chaine de distribution : en effet pour les entreprises qui fabriquent des biens, la vente se fait directement au client final au lieu de passer par des intermédiaires.

Enfin la flexibilité : Internet procure à vos clients un accès facile et rapide à vos produits et ce, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Toutefois la distribution connaît depuis un peu plus de dix ans, une véritable révolution liée au développement du commerce sur Internet liés à plusieurs facteurs déterminant pour l'acheteur : larges choix de référence, compétitivité des tarifs, gains de temps, aisance de la commande, facilité du suivi de la commande, gestion des retours.

En effet dynamisé et rendu plus accessible via le haut débit, l'e-commerce se démocratise et le nombre d'acheteurs en ligne ne cesse de croître pour atteindre 24,4 millions de personnes en 2009 dans l'Hexagone. Le chiffre d'affaires du commerce en ligne a atteint 18 milliards d'euros en 2009 soit 30% de plus qu'en 2008 selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance). Et même si la France se positionne 8ème derrière les pays scandinaves, et le royaume uni entre autres, elle connaitra néanmoins de beaux jours dans ce domaine puisque des prévisions à long terme sont également avancées pour l'année 2010 avec une estimation d'un chiffre d'affaires qui dépasserait la barre des 30 milliards d'euros. Ainsi qu'un doublement des ventes en ligne d'ici à 2014. Lire la suite